INFO COVID–19

RETROUVEZ LES INFORMATIONS OFFICIELLES SUR LE CONFINEMENT ET LES MODALITÉS SUR LE SITE:

https://www.gouvernement.fr/

Jeudi 01 avril 

Afin de freiner la propagation de la COVID-19 sans enfermer, les mesures suivantes sont applicables dès le samedi 3 avril, 19h, et pour une durée de 4 semaines :

  • pas de déplacement en journée au-delà de 10 km sauf motif impérieux ou professionnel (sur présentation de l’attestation) après la fin du week-end de Pâques ;
  • le couvre-feu reste en vigueur à 19h sur tout le territoire métropolitain.

Concernant le couvre-feu, il s’applique à l’ensemble du territoire national entre 19h le soir et 6h du matin avec une obligation de présenter une attestation dérogatoire au couvre-feu lors des déplacements. Par conséquent :

  •  les sorties et déplacements sans attestations dérogatoires sont interdits de 19h00 à 06h00, sous peine d’une amende de 135 € et jusqu’à 3750 € en cas de récidive ;
  •  les établissements autorisés à ouvrir ne pourront plus accueillir de public après 19h00.

Concernant les déplacements :

  • aucun déplacement inter-régionaux n’est autorisé après le lundi 5 avril, sauf motif impérieux, incluant les motifs familiaux pour, par exemple, accompagner un enfant chez un parent ;
  • possibilité de retour en France pour les Français de l’étranger, ainsi que trajets des travailleurs transfrontaliers.

 

Vous pouvez télécharger vos attestations pour les déplacements au delà de 10km de votre domicile ou après 19h depuis le site du Gouvernement  ou sur l’application #TousAntiCovid

 Toutes les informations sont à retrouver sur le site du Gouvernement  ou en appelant le 0 800 130 000 (appel gratuit, 24/24h).

Si vous avez des difficultés pour entendre ou parler par téléphone en raison d’un handicap, vous pouvez vous rendre sur l’espace de contact ouvert dédié aux personnes sourdes, malentendantes ou aveugles .

L’application TousAntiCovid est disponible au téléchargement sur :

– Apple Store : https://apps.apple.com/app/id1511279125

– Google Play : https://play.google.com/store/apps/details?id=fr.gouv.android.stopcovid

Informations sur les mesures nationales

Sorties et déplacements

  •  entre 19h et 6h (couvre-feu), partout sur le territoire, obligation de présenter une attestation dérogatoire au couvre-feu lors des déplacements.
  •  les sorties et déplacements sans attestations dérogatoires sont interdits de 19h00 à 06h00, sous peine d’une amende de 135 € et jusqu’à 3750 € en cas de récidive.
  •  les établissements autorisés à ouvrir ne pourront plus accueillir de public après 19h00.

 

Commerces et établissements recevant du public (ERP)

Seuls les commerces vendant des biens et des services de première nécessité sont autorisés à ouvrir – dont les librairies, les disquaires, les magasins de bricolage, de plantes et de fleurs, les coiffeurs, les cordonniers, les chocolatiers, les concessions automobiles, les visites de biens immobiliers – afin de réduire les contacts dans les lieux clos.

Depuis le 1er février, les commerces non-alimentaires de plus de 20 000 mètres carrés sont fermés par mesure de précaution.

Pour limiter la concentration des flux et favoriser l’activité commerciale, les possibilités d’ouverture des commerces le dimanche sont élargies et les établissements sont encouragés à se saisir des possibilités d’ouverture supplémentaire sur la pause déjeuner.

L’ensemble des secteurs faisant toujours l’objet de fermetures administratives (bars, restaurants, boites de nuit…) ou directement impactés par les mesures sanitaires continueront de bénéficier de mesures d’aides.

 

Éducation

Pour freiner le virus tout en préservant l’éducation, le président de la République a annoncé le 31 mars 2021 une adaptation du calendrier scolaire avec une fermeture des crèches, écoles, collèges, lycées à partir du mardi 6 avril 2021 (le lundi de Pâques étant férié) pendant 3 semaines.

  • Concernant les écoles :
educ
  • Concernant les universités : elles continuent de fonctionner selon les protocoles en vigueur, soit la possibilité pour chaque étudiant de se rendre à l’université 1 jour par semaine. Les concours et examens prévus jusqu’au 3 mai seront maintenus et leur organisation sera adaptée. Ceux qui ne pourront pas se faire en distanciel devront être reportés autant que possible au mois de mai.
  • Par ailleurs, un dispositif d’accueil des enfants des personnels prioritaires sera organisé dès la semaine du 5 avril en lien avec l’Éducation nationale et les collectivités locales.

  Lundi 22 mars 

Les règles relatives aux attestations de déplacement applicables à compter de ce samedi 20 mars sont simplifiées et allégées :

1 – Leur présentation sera simplifiée : les attestations mises en ligne sur le site du ministère de l’Intérieur distingueront dorénavant deux situations distinctes :
  • l’attestation applicable le soir et la nuit (entre 19h le soir et 6h du matin) sur tout le territoire national, au titre du couvre-feu ;
  • l’attestation applicable en journée (entre 6h du matin et 19h le soir) dans les seuls 16 départements soumis à des mesures renforcées.
2 – Pour ces 16 départements en journée, l’obligation de se munir d’une attestation en cas de sortie sera supprimée dans certaines situations : à compter de ce jour, pour tout déplacement dans un rayon de 10 kilomètres autour de son domicile entre 6h et 19h, il ne sera plus obligatoire de produire une attestation et donc de justifier du motif de son déplacement. En cas de contrôle, il sera demandé de produire un simple justificatif de domicile (ex : document d’identité). L’attestation et la justification du motif du déplacement continueront d’être requises pour les déplacements de plus de 10 kilomètres (soit au sein du département, soit pour des déplacements inter-régionaux).
 
 
 
Les missions et le fonctionnement des communes : 
  • Les mariages
    Les cérémonies de mariages peuvent être célébrées dans les établissements recevant du public dans lesquels l’accueil du public n’est pas interdit. Une distance minimale de deux emplacements est laissée entre ceux occupés par chaque personne ou groupe de personnes partageant le même domicile et une rangée sur deux est laissée inoccupée. Se rendre à un mariage fait partie des motifs dérogatoires de déplacement (participation à un rassemblement autorisé dans un lieu ouvert au public).
  • Les activités et missions de service public
    – Dans les écoles élémentaires et les collèges les modalités d’accueil restent inchangées.

    – Les lycées continuent d’être ouverts, mais selon un fonctionnement en demi-jauge.
    – La pratique sportive scolaire est autorisée dans les ERP de type X (gymnases) et PA (plein air), type L (salles polyvalentes) uniquement dans les salles à usage multiple.
  • Les activités périscolaires
    Elles peuvent se tenir dans les ERP de types X et L à l’exclusion des activités sportives intérieures. Dans les ERP de type PA, les activités sportives en extérieur sont autorisées. Les vestiaires collectifs sont fermés.
  • Les activités sportives
    Les règles d’ouverture des établissements sportifs restent inchangées (piscines, aire de jeux).
  • Les activités culturelles
    Les bibliothèques et médiathèques peuvent ouvrir de 6h00 à 19h00 dans le respect du protocole sanitaire. Les écoles de musique et conservatoires restent ouverts à l’exception de l’art lyrique.
  •  Les cimetières
    L’accès aux cimetières est autorisé de 6h00 à 19h00. Par ailleurs, les cérémonies funéraires peuvent se tenir dans la limite de 30 personnes.
  • L’ouverture des commerces autorisés à l’ouverture de 6h00 à 19h00 :
    entretien, réparation et contrôle technique de véhicules automobiles, de véhicules, engins et matériels agricoles ;

    commerce d’équipements automobiles;
    commerce et réparation de motocycles et cycles;
    fourniture nécessaire aux exploitations agricoles ;
    commerce de détail de produits surgelés ;
    commerce de détail de livres;
    commerce de détail d’enregistrements musicaux et vidéo ;
    commerce d’alimentation générale ;
    commerce de détail de fruits et légumes en magasin spécialisé ;
    commerce de détail de viandes et de produits à base de viande en magasin spécialisé ;
    commerce de détail de poissons, crustacés et mollusques en magasin spécialisé ;
    commerce de détail de pain, pâtisserie et confiserie en magasin spécialisé ;
    boulangerie et boulangerie-pâtisserie;
    commerce de détail de boissons en magasin spécialisé;
    autres commerces de détail alimentaires en magasin spécialisé ;
    commerce de détail de carburants et combustibles en magasin spécialisé, boutiques associées à ces commerces pour la vente de denrées alimentaires à emporter, et équipements sanitaires ouverts aux usagers de la route ;
    commerce de détail d’équipements de l’information et de la communication en magasin spécialisé ;
    commerce de détail d’ordinateurs, d’unités périphériques et de logiciels en magasin spécialisé;
    commerce de détail de matériels de télécommunication en magasin spécialisé;
    commerce de détail de matériaux et équipements de construction, quincaillerie, peintures, bois, métaux et verres en magasin spécialisé;
    commerce de détail de textiles en magasin spécialisé;
    commerce de détail de journaux et papeterie en magasin spécialisé ;
    commerce de détail de produits pharmaceutiques en magasin spécialisé;
    commerce de détail d’articles médicaux et orthopédiques en magasin spécialisé ;
    commerces de détail d’optique ;
    commerces de plantes, fleurs, graines, engrais, semences, plants d’espèces fruitières ou légumières, animaux de compagnie et aliments pour ces animaux en magasin spécialisé;
    commerce de détail alimentaire sur éventaires sous réserve, lorsqu’ils sont installés sur un marché, des dispositions de l’article 38;
    commerce de détail de produits à base de tabac, cigarettes électroniques, matériels et dispositifs de vapotage en magasin spécialisé;
    location et location-bail de véhicules automobiles;
    location et location-bail d’autres machines, équipements et biens;
    location et location-bail de machines et équipements agricoles ;
    location-bail de machines et équipements pour la construction ;
    réparation d’ordinateurs et de biens personnels et domestiques ;
    réparation d’ordinateurs et d’équipements de communication;
    réparation d’ordinateurs et d’équipements périphériques ;
    réparation d’équipements de communication ;
    blanchisserie-teinturerie ;
    blanchisserie-teinturerie de gros;
    blanchisserie-teinturerie de détail;
    activités financières et d’assurance;
    commerce de gros ; -garde-meubles; –
    les commerces d’alimentation générale ;
    les supérettes ;
    services de coiffure;
    services de réparation et entretien d’instruments de musique ;
    commerces de véhicules automobiles et de machines agricoles sur rendez-vous ;
    commerce de détail de cacao, chocolats et produits de confiserie ;
Ces activités peuvent également être maintenues dans les centres commerciaux de moins de 20 000 m2. Les règles de jauge restent inchangées : 8m2 par personne pour les ERP de moins de 400m2 et 10m2 pour les ERP de plus de 400m2.
Les supermarchés et autres magasins de vente d’une surface de plus de 400 m2 ne peuvent accueillir du public que pour les activités listées ci-dessus et doivent fermer les rayons qui n’en relèvent pas. La vente en click and collect reste possible (y compris pour ceux ne pouvant accueillir du public).
 
  • Les activités ouvertes pendant le couvre-feu de 19h00 à 6h00, la liste des activités autorisées reste inchangée :
    entretien, réparation et contrôle techniques de véhicules automobiles, de véhicules, engins et matériels agricoles ;

    fourniture nécessaire aux exploitations agricoles ;
    distributions alimentaires assurées par des associations caritatives;
    commerce de détail de carburants et combustibles en magasin spécialisé, boutiques associées à ces commerces pour la vente de denrées alimentaires à emporter, hors produits alcoolisés, et équipements sanitaires ouverts aux usagers de la route ;
    commerce de détail de produits pharmaceutiques en magasin spécialisé ;
    commerce de détail d’articles médicaux et orthopédiques en magasin spécialisé ;
    hôtels et hébergement similaire ;
    location et location-bail de véhicules automobiles ;
    location et location-bail de machines et équipements agricoles ;
    location et location-bail de machines et équipements pour la construction;
    blanchisserie-teinturerie de gros;
    commerce de gros fournissant les biens et services nécessaires aux activités autorisées en journée;
    services publics de santé, de sécurité, de transports et de solidarité ouverts la nuit;
    cliniques vétérinaires et cliniques des écoles vétérinaires ;
    laboratoires d’analyse ;
    refuges et fourrières ;
    services de transport ;
    toutes activités dans les zones réservées des aéroports.
  • Les marchés
    Les règles applicables aux marchés en extérieur restent inchangées. Ils peuvent se tenir avec des étals de différentes natures (alimentaires ou non), mais en respectant des règles de distance entre étals et en appliquant un protocole sanitaire strict. En revanche, les marchés couverts ne pourront accueillir que les commerces alimentaires et la vente de plantes, fleurs, graines, engrais, semences et plants d’espèces fruitières ou légumières.
  • Les centres commerciaux de plus de 20 000m2 restent fermés à l’exception des activités suivantes et comme c’était le cas jusqu’alors :
    Commerce de détail de produits surgelés;

    Commerce d’alimentation générale ;
    Supérettes.;
    Supermarchés ;
    Magasins multicommerces dont l’activité principale est la vente alimentaire ;
    Hypermarchés ;
    Commerce de détail de fruits et légumes en magasin spécialisé;
    Commerce de détail de viandes et de produits à base de viande en magasin spécialisé ;
    Commerce de détail de poissons, crustacés et mollusques en magasin spécialisé ;
    Commerce de détail de pain, pâtisserie et confiserie en magasin spécialisé ;
    Boulangerie et boulangerie-pâtisserie;
    Autres commerces de détail alimentaires en magasin spécialisé ;
    Commerce de détail de produits pharmaceutiques en magasin spécialisé.

 

Vendredi 26 février 

COVID 19 | Point de situation dans le département de la Seine-Maritime

COVID19 | Point de situation dans le département de la Seine-Maritime

 

Dans le département de la Seine-Maritime,  le couvre-feu est en vigueur de 18h00 à 6h00, comme sur l’ensemble du territoire métropolitain.

Le port du masque est obligatoire dans toutes les communes du département, dans tous les établissements recevant du public et dans les services de transport.

Afin de limiter au maximum les brassages de population et de préserver les petits commerces, les grands centres commerciaux non-alimentaires de plus de 20 000 m2 sont fermés. 

Les jauges dans les commerces sont renforcées.

Les sorties et déplacements sont interdits de 18h00 à 06h00 du matin sous peine d’une amende de 135 € et jusqu’à 3750 € en cas de récidive.

Une attestation de déplacement dérogatoire propre au couvre-feu est requise pour se déplacer entre 18h00 à 06h00. Il est possible de la télécharger sur le site du Gouvernement, sur le site du ministère de l’Intérieur et sur l’application #TousAntiCovid , ou de la recopier sur un papier libre.

Des dérogations sont prévues sur présentation d’une attestation pour les motifs suivants :

  • Déplacements entre le domicile et le lieu d’exercice de l’activité professionnelle ou le lieu d’enseignement et de formation
  • Déplacements pour des consultations et soins ne pouvant être assurés à distance et ne pouvant être différés ou pour l’achat de produits de santé
  • Déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance aux personnes vulnérables ou précaires ou pour la garde d’enfants ; pour convocation judiciaire ou administrative
  • Déplacements pour répondre à une convocation judiciaire ou administrative ;
  • Déplacements pour participer à des missions d’intérêt général ;
  • Déplacements liés à des transits pour des déplacements de longues distances ;
  • Déplacements brefs, dans un rayon maximal d’un kilomètre autour du domicile pour les besoins des animaux de compagnie.

Afin de limiter au maximum les brassages de population et de préserver les petits commerces, les grands centres commerciaux non-alimentaires de plus de 20 000 m2 sont fermés à compter du 1er février ; À partir de cette date, les jauges dans les commerces sont renforcées. Le télétravail devra être renforcé dans toutes les administrations et les entreprises : une concertation sera lancée en ce sens avec les partenaires sociaux.

Il n’y aura pas de fermeture des transports en commun, notamment pour permettre de répondre aux besoins des dérogations.

Tous les établissements autorisés à ouvrir ne peuvent plus accueillir de public après 18h00.
Les bars et restaurants sont fermés, sauf pour leur activité de livraison et de vente à emporter.
Toutes les activités, tous les établissements, tous les équipements qui sont aujourd’hui fermés, le resteront encore au cours des prochaines semaines. C’est le cas des cinémas, des théâtres, des discothèques, des salles de spectacle, des équipements sportifs ou de loisirs.

Décret n° 2021-99 du 30 janvier 2021 modifiant les décrets n° 2020-1262 du 16 octobre 2020 et n° 2020-1310 du 29 octobre 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l’épidémie de covid-19 dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire

Décret n° 2021-76 du 27 janvier 2021 modifiant les décrets n° 2020-1262 du 16 octobre 2020 et n° 2020-1310 du 29 octobre 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l’épidémie de covid-19 dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire

Décret n° 2021-31 du 15 janvier 2021 modifiant les décrets n° 2020-1262 du 16 octobre 2020 et n° 2020-1310 du 29 octobre 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l’épidémie de covid-19 dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire

Décret n° 2021-10 du 7 janvier 2021 modifiant les décrets n° 2020-1262 du 16 octobre 2020 et n° 2020-1310 du 29 octobre 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l’épidémie de covid-19 dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire

Décret n° 2020-1643 du 22 décembre 2020 modifiant le décret n° 2020-1310 du 29 octobre 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l’épidémie de covid-19 dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire

Décret n° 2020-1310 du 29 octobre 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l’épidémie de covid-19 dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire

Jeudi 17 décembre 2020 : mise à jour fin du confinement et couvre feu

 

Comment les fêtes de fin d’années vont-elles se dérouler ?

Concernant les fêtes, un couvre-feu de 20 heures à 6 heures du matin sera en vigueur sur tout le territoire. Les déplacements seront tolérés le 24 décembre pour partager des moments avec ses proches mais les rassemblements sur la voie publique ne seront pas permis.

En revanche, le couvre-feu sera strictement appliqué le soir du 31 décembre.

Il est vivement recommandé qu’à l’occasion de ces fêtes le nombre d’adulte soit limité à 6 personnes afin d’éviter les rassemblements trop importants et de respecter scrupuleusement les gestes barrières.

Comment fonctionne le couvre-feu ?

Les sorties et déplacements sont interdits de 20h00 à 06h00 du matin sous peine d’une amende de 135 € et jusqu’à 3750 € en cas de récidive.

Une attestation de déplacement dérogatoire propre au couvre-feu est requise pour se déplacer entre 20h00 à 06h00. Il est possible de la télécharger sur le site du Gouvernement, sur le site du ministère de l’Intérieur et sur l’application #TousAntiCovid, ou de la recopier sur un papier libre.

Des dérogations sont prévues pour se rendre chez le médecin, pour raisons médicales (soins ne pouvant être assurés à distance par exemple), se rendre à la pharmacie de garde ou l’hôpital, pour raison professionnelle ou universitaire (sortie du travail ou des établissements d’enseignement supérieur par exemple), pour les déplacements en avion ou train (le billet faisant foi), pour motif impérieux, pour assistance aux personnes vulnérables, précaires ou la garde d’enfants, pour se rendre auprès d’un proche dépendant, pour le déplacement des personnes en situation de handicap et leur accompagnant, pour convocation judiciaire ou administrative, pour participation à des missions d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative, ou pour sortir son animal de compagnie dans un rayon de un kilomètre.

Il n’y aura pas de fermeture des transports en commun, notamment pour permettre de répondre aux besoins des dérogations. Enfin, le télétravail, quand le métier le permet, est fortement recommandé avec une jauge minimale de 50% des effectifs.

Décret n° 2020-1582 du 14 décembre 2020 modifiant les décrets n° 2020-1262 du 16 octobre 2020 et n° 2020-1310 du 29 octobre 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l’épidémie de covid-19 dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire

Vendredi 04 décembre 2020 : mise à jour des mesures d’allégement du confinement

Allègement des mesures du confinement national :

Depuis le 28 novembre, la limite des 1 km – 1 heure passe à 20 km – 3 heures, afin de permettre à chacun de sortir à l’extérieur, pour marcher, faire du sport, profiter de la nature. Mais elle ne vise pas à permettre des visites à des amis ou à la famille.

L’ensemble des commerces qui étaient jusque-là fermés, quelle que soit leur taille, sont rouverts depuis le samedi 28 novembre  (à l’exception des bars, restaurants, discothèques ainsi que les casinos et les salles de jeux).

Les déplacements restent interdits sauf dans les cas prévus par les attestations dérogatoires :

  • Les déplacements entre le domicile et le lieu d’exercice de l’activité professionnelle ou les universités (ou établissements d’enseignement supérieur) pour les étudiants ou les centres de formation pour adultes et les déplacements professionnels ne pouvant être différés ;
  • Les déplacements pour effectuer des achats ;
  • Les consultations et soins ne pouvant être assurés à distance et ne pouvant être différés et l’achat de médicaments ;
  • Les déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance aux personnes vulnérables et précaires ou la garde d’enfants ;
  • Les déplacements des personnes en situation de handicap et leur accompagnant ;
  • Les déplacements brefs, dans la limite de trois heures et dans un rayon maximal de 20 kilomètres autour du domicile, liés soit à l’activité physique individuelle des personnes, à l’exclusion de toute pratique sportive collective et de toute proximité avec d’autres personnes, soit à la promenade avec les seules personnes regroupées dans un même domicile, soit aux besoins des animaux de compagnie ;
  • Les convocations judiciaires ou administratives et rendez-vous dans un service public ;
  • La participation à des missions d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative.Des attestations permanentes restent nécessaires pour les déplacements domicile – travail et pour amener les enfants à l’école. Pour les autres motifs, les attestations individuelles sont à remplir à chaque déplacement.

Une amende forfaitaire de 135 € est appliquée en cas de non-respect du confinement.

  • Commerces et établissements recevant du public (ERP)

Compte tenu de l’évolution positive de la situation sanitaire, l’ensemble des commerces qui étaient fermés, quelle que soit leur taille, sont rouverts depuis le 28 novembre.

Cette réouverture nécessite le respect d’un protocole sanitaire renforcé, fruit des concertations qui ont eu lieu avec les représentants des professionnels, et qui prévoit une augmentation de la jauge de densité (8 mètres carré pour une personne) pour l’accueil du public.

Un protocole a été mis en ligne sur le site du ministère de l’économie

En plus de ces règles, les commerces doivent fermer à 21H au plus tard, sur l’ensemble du territoire national, afin de limiter les déplacements et regroupements en soirée. Pour limiter la concentration des flux et favoriser l’activité commerciale, les possibilités d’ouverture des commerces le dimanche sont élargies.

Les auto-écoles peuvent reprendre leur activité de préparation aux épreuves pratiques du permis de conduire, dans le respect du protocole sanitaire qu’elles appliquaient jusqu’ici. La préparation des épreuves théoriques continue de se faire à distance.

La reprise des visites immobilières est autorisée, pour les professionnels comme les particuliers, dans le respect du protocole sanitaire applicable.

De même que les services à domicile, là aussi dans le respect des règles sanitaires applicables.

En revanche, les bars et les restaurants resteront fermés, jusqu’au 20 janvier.

  • Activités culturelles

Depuis le samedi 28 novembre, les commerces culturels, que ce soit les librairies, les disquaires, les galeries d’art, les magasins d’instruments de musique,sont ouverts, comme tous les autres commerces.

Les bibliothèques et les archives sont de nouveau accessibles au public.

À partir du 15 décembre, sous réserve de l’évolution positive de la situation sanitaire, les musées, les cinémas et les salles de théâtre pourront rouvrir, dans le respect de protocoles sanitaires stricts.

  • Lieux de culte

Les cérémonies peuvent être organisées dans les conditions suivantes :

  • deux sièges doivent rester libres entre chaque personne ou entité familiale (groupe de personnes partageant le même domicile) ;
  • seule une rangée sur deux est occupée.

Par ailleurs, toute personne de plus de 11 ans doit porter un masque de protection qui peut momentanément être retiré pour l’accomplissement des rites qui le nécessitent.

Les cimetières ne sont pas fermés.

Pour se rendre dans un lieu de culte, se munir d’un document attestant le motif de sortie hors de son domicile.

  • Vacances de fin d’année

À compter du 15 décembre, si les indicateurs sanitaires le permettent, les déplacements entre régions seront de nouveau possibles.

Les déplacements vers l’étranger seront possibles. Compte tenu de l’évolution rapide de la pandémie dans le monde, il sera indispensable de se tenir informé avant d’envisager tout déplacement, en consultant les conseils aux voyageurs du Ministère des affaires étrangères au regard en particulier de la situation sanitaire dans le pays de destination et des éventuelles restrictions en matière d’accès et de séjour.

Pour les déplacements vers et depuis les territoires ultramarins, la production d’un test PCR négatif datant de moins de 72 heures est obligatoire. Les règles variant selon les territoires, il est impératif, là aussi, de se renseigner lors de la préparation du voyage.

S’agissant des stations de sport d’hiver, la circulation épidémique ne permet pas d’envisager une ouverture pour la période de noël.

  • Éducation

Les crèches, écoles, collèges et lycées restent ouverts avec un protocole sanitaire renforcé dont le port du masque obligatoire dès l’âge de 6 ans.

La prise en charge périscolaire (garderie, centres aérés) est également maintenue tout comme les structures d’accueil spécialisées pour les enfants en difficulté physique ou psychique notamment les instituts médico-éducatifs.

Les formations et concours font aussi l’objet de dérogation.

Concernant l’enseignement supérieur, l’ensemble des cours magistraux et travaux dirigés restent en distanciel sauf exception pour certains travaux pratiques. L’accès aux bibliothèques universitaires est possible. Les restaurants universitaires ne peuvent que faire de la vente à emporter.

  • Personne âgées

Afin de lutter contre la solitude des ainés les visites en EHPAD et en maison de retraite sont autorisées pendant le confinement dans le strict respect des mesures barrières.

  • Travail

Le télétravail est obligatoire à 100 % partout où il est possible.

Cependant, contrairement au confinement de mars le secteur du bâtiment et des travaux publics ainsi que les usines et les exploitations agricoles peuvent poursuivre leur activité.

Les bureaux de poste et les guichets de service publics restent également ouverts.

Les prochaines étapes envisagées :

Si la situation sanitaire le permet, de nouvelles mesures d’assouplissement et d’ouverture pourraient intervenir le 15 décembre 2020 puis le 20 janvier 2021. Des contraintes fortes demeureront toutefois en vigueur après le 15 décembre 2020 avec la mise en place d’un couvrefeu de 21h à 6h du matin. Les grands rassemblements resteront interdits ainsi que tous les événements festifs dans les salles en location ; tous les lieux, qui comme les parcs d’attraction et les parcs d’expositions, sont susceptibles de rassembler un grand nombre de personnes venant de régions différentes resteront fermés.

Lundi 30 novembre 2020 : allégement du confinement 

Nouvelle attestation de déplacement 

Décret n° 2020-1454 du 27 novembre 2020 modifiant le décret n° 2020-1310 du 29 octobre 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l’épidémie de covid-19

Les étapes progressives du déconfinement :

  28 novembre : Adaptation du confinement

  • Maintien du système d’attestation dérogatoire pour les déplacements impérieux avec maintien du télétravail quand cela est possible ;
  • Autorisation des activités physiques et des promenades dans un rayon de 20 kilomètres et pour une durée maximum de 03h00 ;
  • Autorisation des activités extra-scolaires en plein air ;
  • Ouverture des commerces et services à domicile jusqu’à 21h00 dans le cadre d’un protocole sanitaire strict dont les librairies, les disquaires ou encore les bibliothèques

Consultez le protocole sanitaire renforcé : https://www.economie.gouv.fr/files/files/2020/Protocole-sanitaire-commerces.pdf

15 décembre : Fin du confinement si les conditions sanitaires le permettent (moins de 5000 contaminations par jour) 

  • Fin des attestations et déplacements entre régions autorisés ;
  • Instauration d’un couvre-feu de 21h00 à 07h00 du matin à l’exception des réveillons du 24 et 31 décembre ;
  • Réouverture des salles de cinéma, théâtres et musées ;
  • Reprise des activités extra-scolaires en intérieur ;
  • Interdiction des rassemblements sur la voie publique.

20 janvier : Nouvelles ouvertures si les conditions sanitaires le permettent
 

  • Ouverture des salles de sport et des restaurants ;
  • Reprise des cours en présentiel pour les lycées et si les conditions sanitaires se maintiennent, reprise des cours en présentiel dans les universités 15 jours plus tard ;
  • Possible réouverture des stations de ski courant janvier.

Les déplacements restent donc interdits au moins jusqu’au 15 décembre sauf dans les cas suivants et sur attestation uniquement pour :
 

  • Les déplacements entre le domicile et le lieu d’exercice de l’activité professionnelle ou les universités (ou établissements d’enseignement supérieur) pour les étudiants ou les centres de formation pour adultes et les déplacements professionnels ne pouvant être différés
  • Les déplacements pour effectuer des achats de fournitures nécessaires à l’activité professionnelle, des achats de première nécessité dans des établissements dont les activités demeurent autorisées (liste sur gouvernement.fr) et les livraisons à domicile;
  • Les consultations et soins ne pouvant être assurés à distance et ne pouvant être différés et l’achat de médicaments ;
  • Les déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance aux personnes vulnérables et précaires ou la garde d’enfants ;
  • Les déplacements des personnes en situation de handicap et leur accompagnant ;
  • Les déplacements brefs, dans la limite d’une heure quotidienne et dans un rayon maximal d’un kilomètre autour du domicile, liés soit à l’activité physique individuelle des personnes, à l’exclusion de toute pratique sportive collective et de toute proximité avec d’autres personnes, soit à la promenade avec les seules personnes regroupées dans un même domicile, soit aux besoins des animaux de compagnie ;
  • Les convocations judiciaires ou administratives et rendez-vous dans un service public ;
  • La participation à des missions d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative.

Des attestations permanentes seront proposées pour les déplacements domicile travail et pour amener les enfants à l’école prochainement. Pour les autres motifs les attestations individuelles seront à remplir à chaque déplacement.

Une amende forfaitaire de 135 € sera appliquée en cas de non-respect du confinement.

Vendredi 13 novembre 2020 : 2ème confinement 

Tout savoir sur le 2ème confinement

Les prescriptions sanitaires sont différentes en fonction des départements 

Jeudi 12 novembre 2020 : Concernant nos seniors, le CCAS se mobilise

Le CCAS d’ISNEAUVILLE se mobilise pendant le confinement et appellera régulièrement les plus fragiles pour s’assurer que tout va bien. Si vous souhaitez bénéficier de ce service gratuit, ou si vous êtes aidant et souhaitez inscrire un membre de votre famille, contactez le CCAS au 02 35 60 57 85.

Jeudi 5 novembre 2020 : Actualités COVID-19

L’application TousAntiCovid :
Plus nous serons nombreux à l’utiliser, plus elle sera efficace pour casser les chaînes de transmission de la Covid–19
> Téléchargez-la sur : https://bonjour.tousanticovid.gouv.fr

Attestations :
Des attestations de déplacement dérogatoires papier sont disponibles en mairie ou à télécharger directement  sur le site du gouvernement : https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus 
Retrouvez également les attestations dérogatoires numériques ci-dessous:

 

Mercredi 21 octobre 2020 : ARS : point de situation en Normandie du 20 octobre 2020

Point de situation du 20 octobre 2020

Mardi 20 octobre 2020 : Métropole Rouen Normandie : Plan Local d’Urgence Solidaire (PLUS)

Communiqué de presse du 20 octobre 2020

Lundi 19 octobre 2020 : Circulaire préfectorale du 17 octobre 2020 sur les nouvelles mesures de lutte contre la COVID-19 et application d’un couvre feu sanitaire

Circulaire préfectorale : nouvelles mesures et application d’un couvre feu sanitaire dans 33 communes de la Métropole Rouen Normandie

Téléchargez ou remplissez votre attestation de déplacement dérogatoire sur le site du gouvernement : https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus 

Jeudi 15 octobre 2020 : ARS point de situation du 13 octobre 2020

Point de situation du 13/10/20 de l’ARS en Normandie

Vendredi 25 septembre 2020 : La Seine-Maritime est placée en zone d’alerte renforcée 

Arrêté départemental Seine-Maritime du 25 septembre 2020

Arrêté Métropole Rouen Normandie du 25 septembre 2020

Jeudi 17 septembre 2020 : Arrêté préfectoral et point de situation COVID 19 de l’ARS du 11 septembre 2020

  • Arrêté préfectoral du 16 septembre concernant le port du masque obligatoire

Arrêté préfectoral du 16 septembre port du masque obligatoire

  • Agence Régional de Santé (ARS) : Point de situation épidémique et communiqué de presse 

ARS-Point de situation – Seine-Maritime_Rouen

ARS-COMMUNIQUE DE PRESSE- de situation COVID19

ARS- INDICATEURS DE PILOTAGE- COVID 19 Seine Maritime

Mardi 15 septembre 2020 : Arrêté préfectoral limitation horaires de la fermeture des bars sur certaines communes de la Métropole de Rouen Normandie

Arrêté limitation horaires bars

Vendredi 4 septembre 2020 : Arrêté préfectoral port du masque obligatoire sur 44 communes de la métropole

arrêté port du masque 44 communes de la métropole

Vendredi 28 août 2020 : Obligation du port du masque devant les écoles et les collèges 

Le port du masque est obligatoire aux entrées et sorties des écoles, garderies, centre de loisirs et collège. 

Jeudi 13 août 2020 : Obligation du port du masque dans certaines communes de la Seine-Maritime

Liste des villes

Mardi 07 juillet 2020 : Liste des sites de dépistage

Lien ARS campagne de dépistage 

COMMUNIQUE DE PRESSE ARS

Jeudi 25 juin 2020: Proximité et solidarité lors du confinement

Lundi 22 juin 2020: Prévention des cambriolages

FLYER CAMBRIOLAGE RECTO

FLYER CAMBRIOLAGE VERSO

Jeudi 18 juin 2020

Jeudi 11 juin 2020

Application STOPCOVID

 STOPCOVID comment ça marche

STOPCOVID protection des données

Jeudi 04 juin 2020

ISNO-SOLIDARITÉS MASQUES

L’opération “isno-solidarités masques” est un succès.

Une douzaine de bénévoles couturières ont permis la réalisation de plus de 350 masques.

Ces derniers sont en cours de distribution au domicile des personnes âgées de 75 ans et plus ainsi que des personnes fragiles.

Un grand merci aux bénévoles pour avoir donné de leur temps.

Merci également aux commerçants d’avoir accepté d’être un relai pour le dépôt de tissu.

Enfin, merci à tous les donateurs de tissu qui ont été nombreux.

Marie-Pierre PADULAZZI

Adjointe aux affaires sociales

 

INFO COLLECTE- DÉCHETS VÉGÉTAUX

A partir du 8 juin, le système habituel de collecte des déchets verts revient, c’est à-dire plus de limitation concernant les fagots et les bacs.  Veuillez déstocker progressivement vos déchets afin qu’il n’y ai pas un effet de surcharge et donc de potentiel retard de collecte. 

Pour réduire ses déchets végétaux, retrouvez en ligne le guide du compostage et le guide de gestion des parcelles favorable à la biodiversité de la Métropole

Lundi 18 mai 2020

Protocole sanitaire de reprise du 18 mai au Collège Lucie Aubrac

Site internet du Collège Lucie Aubrac: https://lucieaubrac.arsene76.fr/actualites/covid-19-mise-a-jour-le-vendredi-15-mai-9797.htm

 

Jeudi 14 mai 2020

INFO COLLECTE – DÉCHETS VÉGÉTAUX

A partir du 18 mai prochain, 5 sacs ou 2 bacs de déchets végétaux et deux fagots maximum (1,50m de long et 50cm de diamètre) pourront être collectés.

 

Dossier Presse – Déconfinement

Comment fabriquer un masque en tissu ? LIVRET TUTORIEL

 

Mardi 12 mai 2020 

Info Déchetteries

OUVERTURE de déchetteries dont BOIS-GUILLAUME

 

CORONAVIRUS COVID-19 : Où se faire tester en Normandie?

https://www.normandie.ars.sante.fr/coronavirus-covid-19-ou-se-faire-tester-en-normandie

Un point de prélèvement est situé à ISNEAUVILLE – Place du Marché

 

Lundi 11 mai 2020 

PLAN DE DÉCONFINEMENT PROGRESSIF 

Distribution de masques par la commune

Planning de distribution des sacs à déchets

INFO COLLECTE – RDV ENCOMBRANTS PARTICULIERS

INFO RÉSEAU ASTUCE : https://reseau-astuce.fr/fr/actualites/3/ensemble-adoptons-les-bons-gestes-/4/218

 

Jeudi 07 mai 2020: Réseau Astuce

CP Réseau Astuce_reprise progressive du réseau

 

Mardi 05 mai 2020 

Information Mairie: Ouverture de la Mairie à partir du lundi 11 mai 2020 de 10h à 12h

Avis ouverture

Info Métropole: La Métropole mise sur des transports doux

AFFICHE

 

Jeudi 30 avril 2020: Plan de déconfinement à partir du 11 mai 2020

 METROPOLE : Lettre d’information

Métropole-Lettre d’information aux communes

Mercredi 29 avril 2020: Action “ISNO-SOLIDARITE-MASQUES”

La Ville d’Isneauville et le CCAS lancent l’action ISNO-SOLIDARITE-MASQUES à partir du mercredi 29 avril 2020.

Vous souhaitez agir et apporter votre aide à la conception de masques? Vous ne savez pas coudre mais vous souhaitez participer à cette action?

Nous vous proposons de réaliser un masque de chez vous d’après le tutoriel AFNOR: https://masques-barrieres.afnor.org/ 

Vous pouvez également fournir du tissu (100% coton en tissage serré), du fil, de l’élastique…

Vous pourrez déposer vos masques et matières premières chez les commerçants suivants:

  • Halles d’Isneauville
  • Le Potager de Pierre (rue de l’Eglise)
  • Boulangerie JOUEN
  • Boulangerie Julien
  • Tabac Presse (Place du Marché)

Merci à toutes et tous pour votre participation à la réalisation de masques “Made in Isneauville”. 

AFFICHE MASQUES

Mardi 28 avril 2020

INFO INSERM : Allo Covid 0 806 800 540

Les chercheurs de l’Inserm lancent un numéro de téléphone Allo Covid.

Au bout du fil, un robot qui vous oriente selon vos symptômes. L’appel permet de proposer les solutions les plus proches et sécurisées, et d’identifier les foyers de propagation en se référant au code postal.

 

INFO DÉPARTEMENT – ÉDUCATION NATIONALE (DSDEN76)
Accueil des enfants du personnel mobilisé : la DSDEN76 publie la liste des établissements scolaires publics et privés de la Seine-Maritime qui accueillent les enfants des personnels mobilisés du 27 au 30 avril  dsden76.ac-normandie.fr/solidarite-cor…

 

Vendredi 24 avril 2020: Réouverture à partir du lundi 27 avril 2020 de certaines déchetteries:

Les consignes à respecter:

–          Ne venir qu’en cas de véritable nécessité, en attendant la réouverture complète des déchetteries

–          Limiter les quantités de déchets à déposer (coffre de voiture ou une petite remorque)

–          Respecter strictement les consignes des gardiens, les mesures barrières et les mesures de distanciation sur le site, c’est-à-dire être à plus d’un mètre de toute autre personne

–          Se rendre directement au point indiqué de dépose et ressortir sans s’attarder

Boos – Rue des canadiens :

Lundi, mercredi, vendredi et samedi : 09h –  12h et 14h – 18h30
Mardi et jeudi : 09h – 12h

Cléon – Rue Marie-Louise et Raymond Boucher :

Du lundi au samedi : 10h – 18h
Dimanche : 09h30 – 12h30

Duclair – Hameau les Monts :

Lundi et vendredi : 9h-12h et 15h-18h
Mardi, mercredi et jeudi : 15h-18h
Samedi : 9h-12h et 14h-18h

Le Trait – Boulevard industriel :

Lundi et samedi : 10h – 11h45 et 13h30 – 17h45
Du mardi au vendredi : 13h30 – 17h45

Rouen – Quai du pré aux loups :

Tous les jours : 8h30 – 18h30

Saint-Etienne-du-Rouvray – Rue Désiré Granet :

Lundi, mercredi, jeudi, samedi : 09h à 12h et 14h – 17h30
Vendredi : 14h45 – 17h30

Lundi 20 avril 2020: La gendarmerie, solidaire des territoires face à la crise sanitaire et au confinement
GENDARMERIE COVID

Info Métropole/Communiqué de presse de la Métropole Rouen Normandie: Masques de protection pour les habitants de la Métropole Rouen Normandie
Consultez le communiqué de presse

Info Région/Carte de producteurs pour favoriser les circuits-courts 
Conséquence des mesures de confinement liées à l’épidémie de Covid-19, la fermeture des marchés, des restaurants et des cantines scolaires fragilise les producteurs locaux. C’est pourquoi la Région Normandie et l’association de la monnaie normande citoyenne, le RolloN, ont décidé de mettre à disposition une carte numérique pour faciliter les circuits courts en mettant en relation les producteurs, distributeurs et consommateurs locaux.
https://www.normandie.fr/une-carte-de-producteurs-pour-favoriser-les-circuits-courts

Mardi 07 avril 2020 : Coronavirus

L’État et la Région Normandie ont mis en place un Fonds de Solidarité pour aider les entreprises à faire face à la crise liée à la pandémie de COVID-19.
Ce Fonds de Solidarité, à destination des plus petites entreprises, est composé de deux volets et se présente sous forme d’une aide pouvant aller jusqu’à 3 500 € (sous réserve d’éligibilité).
Plus d’informations sur Seine-Maritime Attractivité

 

Un dispositif de création numérique de l’attestation de déplacement dérogatoire est désormais disponible, en complément du dispositif papier toujours valide.

Après avoir rempli les informations sur un formulaire en ligne, un fichier .PDF est généré apposé d’un QR Code comprenant l’ensemble des données du formulaire, ainsi que la date et l’heure de génération du document. Ce fichier doit être présenté lors du contrôle sur smartphone ou tablette. Ce service est accessible sur tout type de terminal mobile au travers d’un navigateur. Il a été conçu pour être facilement utilisable par les personnes en situation de handicap.

Générer une attestation de déplacement dérogatoire numérique

 

Mardi 31 mars 2020 : Coronavirus

Dans le cadre de son service de collecte des déchets et pour protéger ceux qui œuvrent afin de maintenir ce service sur l’ensemble du territoire, la Métropole rappelle les bonnes pratiques à adopter par tous :

>>> Pour jeter ses masques, mouchoirs, lingettes et gants usagés :

  • placer ces produits dans un sac pour ordures ménagères dédié ;
  • quand il est plein, le fermer et le placer dans un 2nd sac pour ordures ménagères, à fermer également ;
  • stocker ces sacs 24h avant de les déposer pour leur collecte et élimination.

Lien : https://www.metropole-rouen-normandie.fr/actualite/2020/dechets-de-soins-regles-de-tri-8767

>>> Pour protéger les équipiers de collecte :

  •     déposer les masques, mouchoirs, lingettes et gants usagés dans un sac fermé dédié, conformément à-la procédure ci-dessus ;
  •     assurer la propreté de son bac, plus particulièrement son couvercle et sa poignée ;
  •     disposer ses sacs bien fermés à l’intérieur de son bac ou du conteneur.

Lien : https://www.metropole-rouen-normandie.fr/actualite/2020/protegeons-les-equipiers-de-collecte-8769

Retrouvez toutes les informations pratiques et de prévention Covid-19 de la Métropole à :

https://www.metropole-rouen-normandie.fr/covid19-la-metropole-face-a-la-crise-sanitaire

 

Vendredi 25 mars 2020 : Coronavirus

NOUVELLE VERSION DE L’ATTESTATION DE DÉPLACEMENT DÉROGATOIRE ICI

 

 

Lundi 24 mars 2020: Coronavirus

 Fermeture du Marché hebdomadaire à partir du lundi 24 mars 2020 et jusqu’à nouvel ordre. 

 

  • A partir d’aujourd’hui, la collecte des déchets végétaux dans les communes continuera à être assurée mais fera l’objet d’une réduction de service.

Pour ce faire, la collecte sera limitée à 5 sacs ou 2 bacs maximum (fournis exclusivement par la Métropole). Il est donc demandé aux habitants de ne sortir devant leur domicile plus que cette quantité afin de ne pas encombrer l’espace public. Les fagots ne seront plus collectés.

À noter également : les jours et horaires de collecte peuvent être retardés.

En cette période, la Métropole invite les habitants à mettre en place le paillage ou à reporter ou séquencer les tontes et la taille de haies.

Des conseils de jardinage durable sont à retrouver sur le site de la Métropole et ses publications : www.metropole-rouen-normandie.fr/jardinage-durable.

Pour rappel, à ISNEAUVILLE, la collecte à lieu le vendredi.

 

Vendredi 20 mars 2020 : Coronavirus

La mairie assurera un service présentiel minimum à compter du lundi 23 mars.

Les mercredis, le standard ne sera pas assuré.

Pour toutes urgences, appelez le 06/84/17/07/42

 

Mardi 17 mars 2020 : Coronavirus

Soyez attentif à vos voisins et aux personnes isolées: N’hésitez pas à relayer l’information à la Mairie. 

Soyons Solidaires les uns des autres autant que possible…

Vous souhaitez apporter une aide à une personne fragile ou isolée, dans le strict respect des gestes barrières…. ?

Signalez-vous auprès du CCAS en mairie d’Isneauville au 02.35.60.57.85

MERCI !

infos collectes des déchets: coronavirus

Mise en œuvre des restrictions annoncées par le président de la République

A la suite de l’allocution de président de la République d’hier, un décret portant réglementation des déplacements dans le cadre de la lutte contre la propagation de virus Covid-19 a été publié au journal officiel ce jour.

Il dispose que le déplacement de toute personne hors de son domicile est interdit jusqu’au 31 mars, à l’exception des déplacements dont les caractéristiques sont les suivantes :

  • déplacements entre le domicile et le lieu d’exercice de l’activité professionnelle, lorsqu’ils sont indispensables à l’exercice d’activités ne pouvant être organisées sous forme de télétravail (sur justificatif permanent) ou déplacements professionnels ne pouvant être différés ;
  • déplacements pour effectuer des achats de première nécessité dans des établissements autorisés (liste sur gouvernement.fr) ;
  • déplacements pour motif de santé ;
  • déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance aux personnes vulnérables ou garde d’enfants ;
  • déplacements brefs, à proximité du domicile, liés à l’activité physique individuelle des personnes, à l’exclusion de toute pratique sportive collective, et aux besoins des animaux de compagnies.

Nos concitoyens devront respecter scrupuleusement ces consignes et ils devront ainsi se munir d’un document d’attestation pour justifier leurs éventuels déplacements. Ce document est d’ores et déjà téléchargeable sur le site de la préfecture. Il peut également être manuscrit. Par ailleurs, les consignes limitant le regroupement de personnes demeurent en vigueur.
Décret n° 2020-260 du 16 mars 2020 portant réglementation des déplacements

Attestation de déplacement dérogatoire

Justificatif de déplacement professionnel

Document de synthèse établi par le ministère de l’intérieur



Lundi 16 mars 2020 : Coronavirus : Les mesures mises en place par le réseau ASTUCE

LIEN Mesures ASTUCE

 

Vendredi 13 mars 2020: Coronavirus: Les mesures prises à Isneauville

Voir CORONAVIRUS mesures prises

 

Jeudi 12 mars 2020 : élections municipales

Il est préconisé d’apporter son propre stylo indélébile bleu ou noir.

Afin d’éviter les files d’attentes durant les heures d’affluences, il est conseillé de venir à l’ouverture des bureaux de vote entre 8h et 10h, et à partir de 16h.

 

Dimanche 1er mars 2020 : point sur la situation et recommandations

Compte-tenu du caractère très évolutif de l’épidémie de COVID-19, les recommandations du ministère des Solidarités de la Santé (MSS) sont mises à jour régulièrement.

Dans le cadre de la crise du coronavirus, le ministère de la Santé a annoncé l’adaptation du plan d’action Covid-19 rendu nécessaire par le passage de notre pays au stade 2 du plan d’action.

En conséquence, le ministère de l’Éducation Nationale a publié de nouvelle instruction :

  • Aucune mesure de confinement (ou quatorzaine) ne s’applique désormais aux élèves et personnels de retour des zones à risque (Italie, Chine hors Hubei, Iran…).
    En effet, ces mesures du stade 1, destinées à éviter l’entrée du Virus en France, n’ont plus d’utilité selon les autorités sanitaires dès lors que le virus circule en France.
    Seuls les élèves et les personnels de retour de la province du Hubei ou d’un des deux « clusters » du territoire français (Oise et Haute-Savoie) font l’objet à titre conservatoire de telles mesures et jusqu’à nouvel ordre.
  • Tous les voyages scolaires hors de France quelle que soit la destination sont suspendus ou reportés.
  • Par ailleurs, les élèves et les personnels qui présenteraient des symptômes de fièvre, de toux ou des difficultés à respirer, doivent être isolés. Le SAMU Centre 15 doit être contacté immédiatement.

L’ensemble des établissements de l’académie de Normandie ont reçu ces dernières informations et vont informer les élèves, parents d’élèves et personnels.

Dès lundi matin, le rectorat et les DSDEN mettront en place une cellule d’information et d’écoute.

affiche complément gestes barrières

 

Samedi 29 février : Consignes Stade 2 COVID-19 Passage du stade 1 au stade 2

Le stade 1 avait pour objet de freiner l’introduction du virus sur le territoire national, le stade 2, déclenché par l’identification de zones (« clusters ») de circulation du virus sur le territoire national, a pour objet de freiner la propagation du virus en France, le stade 3, caractérisé par la circulation du virus sur l’ensemble du territoire (épidémie déclarée), aura pour objet de gérer dans les meilleures conditions les conséquences de l’épidémie.

Toutes les mesures adoptées ce jour ont vocation à être réévaluées en fonction de l’évolution de la situation.

Consignes relatives aux voyages

Le passage du stade 1 au stade 2 justifie :

  • l’abandon de la règle du maintien en quatorzaine pour les personnes revenant des zones oranges (maintien en revanche pour les retours de zone rouge). Les personnes revenant des zones oranges sont invitées à ralentir leur vie sociale et à s’auto-surveiller (prise température deux fois par jour). Cette nouvelle mesure entraîne la levée des mesures de quatorzaine qui étaient en cours.
  • une consigne d’éviter les voyages hors de l’Union européenne ou dans les zones à risques en Europe (identifiées sur le site du MEAE), sauf nécessité avérée.

Consignes relatives aux « clusters » (zones de circulation active du virus)
Les mesures applicables jusqu’à nouvel ordre au sein des clusters identifiés par les ARS sont :

  • annulation de tous les évènements publics ;
  • fermeture dès lundi 2 mars des établissements scolaires particulièrement touchés, associée à une démarche d’évaluation épidémiologique permettant d’identifier qui tester et de recalibrer si nécessaire les mesures de fermeture dans les jours à venir;
  • incitation aux habitants à recourir au télétravail et à éviter de circuler hors de la zone (et en tout cas de rejoindre des rassemblements publics hors de la zone) ;A ce stade, deux clusters sont identifiés par les ARS :
  • un cluster dans l’Oise (communes particulièrement concernées : Creil, Crépy-en- Valois, Vaumoise, Lamorlaye, Lagny-le-sec). La mesure relative aux annulations d’évènements publics s’applique sur l’ensemble du département de l’Oise, les autres mesures s’appliquent dans les 5 communes particulièrement concernées.
  • un cluster à La Balme en Haute-Savoie.

Consignes relatives aux masques

  •  le port des masques filtrants FFP2 est réservé aux seuls personnels soignants pratiquant des soins hospitaliers invasifs (soins intensifs) ;
  •  le port des masques chirurgicaux (anti-projections) est réservé aux personnes malades, aux praticiens de santé recevant des malades, aux personnes chargées du secours à victimes et des transports sanitaires ;
  •  le reste de la population ne doit pas porter de masque. Les officines ont été invitées à ne pas diffuser de masques en dehors des cas mentionnés plus haut. Délivrance uniquement sur prescription médicale.

Consignes relatives aux évènements et rassemblements publics

  • Annulation de tout évènement public dans les clusters (cf ci-dessus) ;
  • Annulation de tout évènement public rassemblant plus de 5000 personnes dans un espace confiné ;
  • Décision d’annulation au cas par cas par les préfets en lien avec les maires pour les évènements, y compris en milieu ouvert, rassemblant des populations issues de zones concernées par la circulation du virus et de zones non encore infectées. Centralisation à Paris (ministère de l’intérieur) pour tout évènement réunissant plus de 40 000 participants.

Consignes grand public (à relayer par des campagnes de communication saturantes)

  • Lavage régulier des mains
  • On tousse et on éternue dans son coude
  • On utilise des mouchoirs à usage unique
  • On ne se sert plus la main et on évite les embrassades
  • On appelle le 15 si symptômes
  • On reste chez soi si on est malade
  • On ne porte pas de masque si on n’est pas malade

Organisation gouvernementale

  • Le ministère de la santé, à la tête d’une task force interministérielle, assure la conduite opérationnelle de la crise.
  • Une cellule permanente est ouverte au ministère de l’intérieur pour prendre en compte les enjeux éventuels liés à l’ordre public.

Vendredi 28 février : informations

Le Ministère des Solidarités et de la Santé (MSS) émet des recommandations pour les personnes revenant de Chine (Chine continentale, Hong Kong, Macao), de Singapour, de Corée du Sud, ou des régions de Lombardie et de Vénétie en Italie.

POUR LA SCOLARITÉ, LES GARDERIES, LA CRECHE, L’ACCUEIL DE LOISIRS DE VOS ENFANTS

Les enfants qui reviendraient de ces destinations ne doivent pas être envoyés à la crèche, à l’école, à la garderie, à l’accueil de loisirs, au collège ou au lycée pendant les 14 jours qui suivent leurs retours.

Dans le cas où un enfant serait touché par le Coronavirus COVID-19 ou présentant des symptômes de fièvre et de toux aigüe, les mesures de précaution à prendre sont :

  • Contacter rapidement le SAMU centre 15 en signalant le voyage ;
  • Éviter tout contact avec votre entourage et conservez votre masque ;
  • Ne pas se rendre directement chez le médecin, ni aux urgences de l’hôpital.

L’enfant ne pourra donc pas accéder aux établissements scolaires, péri et extrascolaires de même que pour les modes de gardes de la petite enfance.

Pour toutes informations utiles, veuillez contacter le 0800 130 000 (appel gratuit).

 

Depuis janvier 2020, une épidémie de Coronavirus COVID-19 (ex 2019-nCoV) s’est propagée depuis la Chine.

Retrouvez toutes les réponses officielles aux questions que vous vous posez sur ce qu’est le Coronavirus COVID-19 et les recommandations pour votre santé et vos voyages sur cette plateforme.

https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus