VOIRIE 

« Dans le cadre du programme de voirie 2012, les emplois partiels et les remplacements de bordures de trottoirs endommagées vont être réalisés
à partir de la semaine 32 sur une partie des rues isneauvillaises.
L’entreprise GAGNERAUD s’est vue attribuer l’ordre de service cette année.
N’hésitez pas à contacter la mairie si vous rencontrez des difficultés et si vous avez des questions sur ce sujet.
Service travaux : 02-35-32-36-33 »
 

Aménagement de circulations douces entre le collège Lucie Aubrac et la commune de QUINCAMPOIX. 
 

But de l’opération 

L’opération a pour but d’aménager la RD 928 depuis le carrefour de la route de Dieppe jusqu’à la limite de la commune de QUINCAMPOIX  matérialisée par la rue de la Houssaye et la voie d’accès à la résidence Jean Mermoz 
 
Les objectifs à atteindre sont 
 
  • 1. La réalisation d’une piste mixte piétons-cyclistes 
  • 2. La mise en sécurité des abords de la D928
  • 3. Faciliter la vie scolaire des enfants habitants dans un secteur sommes toute homogène
  • 4. Prendre en compte les contraintes hydrauliques sur un bassin versant important
  • 5. Tenir compte du passage des convois exceptionnels de moins en moins surveillés 
 Les aménagements projetés sur ISNEAUVILLE  
  • 1. Une piste unidirectionnelle de 2 m entre la D151 (route de Dieppe) et la rue des Hauts Champs des deux coté 
  • 2. Une piste bidirectionnelle unilatérale de 2,5 m entre la rue des Hauts Champs et QUINCAMPOIX  le long de la berge SUD 
  • 3. Un chemin piéton en stabilisé de 1,5m entre la rue des Hauts Champs et QUINCAMPOIX 
  • 4. Un engazonnement entre les pistes 
  • 5. Des entrées charretière en enrobée 
  • 6. Deux bassins tampons pour les eaux pluviales et des aménagements hydrauliques spécifiques 
A terme il s’agit de compléter les mesures de sécurité des piétons et cyclistes et de poursuivre ce qui a été réalisé sur la portion centrale d’Isneauville et entre la rue de l’église et le collège Lucie Aubrac 
 
Carte travauxEstimation prévisionnelle du coût des travaux  
 
Selon l’Avant-projet sommaire de mars 2010, réalisé par le bureau d’études EGIS,  le coût prévisionnel des travaux HT est estimé à 700 732 €, sans compter la maîtrise d’œuvre, la mise en souterrain des installations électriques et l’éclairage public   
Ce projet entre dans le cadre du Plan  agglo vélo, la subvention départementale est en attente.
 
Etat d’avancement du projet au 1er septembre 2011
 
La mise en souterrain des installations électriques et  de l’éclairage public sera terminée à la fin de l’année 2011, l’ensemble des canalisations d’eau potable est remplacé.
Actuellement les problèmes hydrauliques n’ont pas encore été entièrement résolus, retardant  ainsi le début des travaux 

Alors que la CREA a déjà donné un avis favorable, la commune est en attente de la réponse départementale en gardant l’idée d’un grand projet intercommunal qui initialement devait accompagner l’installation du collège